Navigation – Plan du site
Archives

Actua 1, « film perdu » retrouvé de la filmographie de Philippe Garrel et de l’histoire du cinéma de Mai 68

Actua 1, a lost and found film in Philippe Garrel’s filmography and in the history of film in May 68
Émilie Vergé
p. 152-171

Résumés

Cet article présente le film collectif Actua 1, « actualités révolutionnaires » de Mai 68, réputé perdu et retrouvé en 2014 aux Archives Françaises du Film où il attendait dûment étiqueté. Un film en noir et blanc et 35mm tourné pendant les émeutes de 1968 à Paris que Garrel avait reconstitué in absentia dans les Amants réguliers en 2004 en une sorte d’auto-remake. En effet, bien que le collectif comportât Philippe Garrel, Jean-Luc Godard, Serge Bard et Patrick Deval, Actua 1 se révèle se rattacher avant tout à l’esthétique de Garrel et participer à la pensée situationniste critique du « cinéma-spectacle ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Un film de Philippe Garrel ou un film collectif ?
Un film situationniste
Présence versus représentation

Aperçu du début du texte

En 2014, la Cinémathèque française présentait parmi les nouvelles acquisitions de ses collections Actua 1, film mythique, connu jusqu’alors comme un « film perdu » dans les filmographies de Philippe Garrel et de l’histoire du cinéma de Mai 68. De rares témoignages et documents pouvaient auparavant donner une idée de ce film, assez indéfinie et propice à attiser sa dimension légendaire. Jean-Luc Godard, qui a contribué à ce film (comme on le verra plus loin), s’en souvenait comme d’un film hors du commun, peut-être l’un des meilleurs films sur Mai 68 et de Philippe Garrel. En 1990, invité à écrire une préface au livre consacré à l’œuvre de Garrel Une caméra à la place du cœur, Godard évoque ce film, alors encore perdu mais que lui avait vu à l’époque, dès les premières lignes de son hommage :

Je me souviens aussi de ces plans en 68, les seuls où l’on voit les CRS de face avec la sombre austérité du 35 mm, alors que tout le monde ne faisait que du 16 flou, un flou dont le scope et le d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Émilie Vergé, « Actua 1, « film perdu » retrouvé de la filmographie de Philippe Garrel et de l’histoire du cinéma de Mai 68 », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 79 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 25 avril 2017. URL : http://1895.revues.org/5183 ; DOI : 10.4000/1895.5183

Haut de page

Auteur

Émilie Vergé

Emilie Vergé est docteure en études cinématographiques de l’Université Paris-3, spécialiste de cinéma expérimental et de l’œuvre de Philippe Garrel.

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page