Navigation – Plan du site
Point de vue

Relire Siegfried Kracauer (entre les lignes)

Re-reading Kracauer (between the lines). From theoretical armature to film history
Édouard Arnoldy
p. 8-27

Résumés

Avec Théorie du film (1960) et l’Histoire : des avant-dernières choses (1966), Siegfried Kracauer élabore une théorie inédite du film et de l’histoire. En les envisageant ensemble, il contribue sans doute à la consolidation de ce que Walter Benjamin désigne comme la nécessaire « armature théorique » de l’histoire, en particulier ici celle des « médias photographiques ». L’idée d’histoire chez Kracauer, des années 1930 jusqu’aux années 1960, est celle dont Walter Benjamin définit les contours dans Sur le concept d’histoire où, prise entre les feux des pensées de Marx et de Nietzsche, sa réflexion le conduit à considérer que la théorie est ce qui fait principalement défaut à l’historicisme. La (re)lecture des écrits de Kracauer invite à porter un regard critique sur l’histoire du cinéma aujourd’hui (hantée par ses démons historicistes quand elle redore le blason du factuel et de l’évolution en histoire ou qu’elle promeut des projets si larges qu’ils ne visent, au fond, qu’une histoire universelle, totale et prétendûment définitive). Parce qu’il sont largement déterminés par des questions d’histoire et d’intermédialité, les écrits de Kracauer offrent des outils propres à l’étude des croisements du cinéma et des « nouveaux médias » (le jeu vidéo, les séries, le web-cinéma, etc.). La lecture kracauérienne des films ne cesse en effet d’interroger leur fidélité au cinéma et leurs affinités avec d’autres pratiques, se focalisant sur les points de tension qui particularisent certains d’entre eux, ces « fissures » qu’il observe dans des films en équilibre instable entre cinéma et théâtre, roman ou peinture, documentaire et expérimental ou fiction.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

De l’armature théorique de l’histoire du cinéma
À l’Index
Fissures : l’histoire et le cinéma en deux dimensions

Aperçu du début du texte

De l’armature théorique de l’histoire du cinéma

Rédigeant coup sur coup Théorie du film (1960) et l’Histoire : des avant-dernières choses (1966), Siegfried Kracauer élabore une théorie inédite du film et de l’histoire. Les envisageant ensemble, il contribue sans doute à la consolidation de ce que son ami Walter Benjamin désigne comme la nécessaire « armature théorique » de l’histoire, en particulier ici celle des « médias photographiques ». Prise entre les feux des pensées de Marx et de Nietzsche, la réflexion de Benjamin dans « Sur le concept d’histoire » (en particulier la « Thèse XVII ») le conduit à considérer que la théorie est ce qui fait principalement défaut à l’historicisme. Dans ses « Thèses », radicalisant sa pensée, Benjamin n’aura jamais de mots assez durs pour s’opposer à une histoire (positiviste) qui rêve de progrès et qui privilégie le factuel et l’évolutionnisme.

L’idée d’histoire qui prévaut chez Kracauer, des années 1930 jusqu’à l’écriture de l’Histoire : des avan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Édouard Arnoldy, « Relire Siegfried Kracauer (entre les lignes) », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 78 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 29 avril 2017. URL : http://1895.revues.org/5105 ; DOI : 10.4000/1895.5105

Haut de page

Auteur

Édouard Arnoldy

Professeur en Études cinématographiques à l’Université Lille 3, où il est responsable du Master (« Cinéma, nouvelles images » et « Cinéma, documents, archives »). Membre du Centre d’Étude des Arts Contemporains (CEAC, EA3587). Ses recherches portent prioritairement sur des questions d’historiographie et sur les liens du cinéma à d’autres médias audiovisuels (s’intéressant notamment aux pratiques sonores du cinéma). A publié plusieurs livres et articles autour de ces questions. Prépare actuellement un ouvrage à partir des écrits de Siegfried Kracauer, en vue d’une réflexion croisant théorie et histoire du cinéma.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page