Navigation – Plan du site
Archives

Sur le tournage de Soy Cuba. Lettres de Sergueï Ouroussevski à son épouse Bella Friedman (1961-1962)

On the making of Soy Cuba : Sergueï Ouroussevski letters to his wife Bella Friedman (1961-1962)
Alexei Konovalov
p. 106-150

Résumés

D’octobre 1961 à janvier 1962, l’opérateur Serguéï Ouroussevski, le réalisateur Mikhaïl Kalatozov et le poète et scénariste Evtouchenko sont à Cuba pour préparer un film co-produit avec l’URSS. Ils prennent contact avec le pays, ses habitants, ses dirigeants politiques, ses artistes et assistent dans l’enthousiasme aux événements tumultueux des premières années de la révolution comme aux tentatives américaines d’envahir le pays et de renverser le gouvernement. Durant ces mois Ouroussevski correspond quotidiennement avec sa femme restée à Moscou mais qui participera au tournage plus tard. Ces lettres offrent donc un aperçu des conditions dans lesquelles Soy Cuba s’est construit, le scénario s’édifiant au gré des événements et des rencontres, les scènes et leur dimension visuelle également.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduction du russe et présentation d’Alexei Konovalov

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Lettres à Bella Friedman par Serguéi Ouroussevski
Notes sur l’établissement du texte
La Havane, 16 octobre [19]61
20 octobre [19]61
20 octobre
21 octobre, samedi
23 octobre [lundi]
24 octobre, mardi
26 octobre, jeudi
27 octobre, vendredi
28 octobre, samedi
29 octobre, dimanche
30 octobre, lundi
1er novembre, mercredi
2 novembre, jeudi
3 novembre, vendredi
Nous sommes rentrés le 5 novembre. Un dimanche
7 novembre, mardi
12 novembre, dimanche
13 novembre, lundi
14 novembre, mardi
15 novembre, mercredi
16 novembre, jeudi
17 novembre, vendredi
19 novembre, dimanche
20 novembre, lundi
21 novembre, mardi
22 novembre, mercredi
23 novembre, jeudi
24 novembre, vendredi
25 novembre [19]61
26 novembre, [19]61
27 novembre, lundi
28 novembre, mardi
29 novembre, mercredi
1er décembre, vendredi
2 décembre, samedi
3 décembre, dimanche
5 décembre, mardi
6 décembre, mercredi
7 décembre, jeudi
8 décembre, vendredi
10 décembre, dimanche
11 décembre, lundi
12 décembre, mardi
13 décembre, mercredi
14 décembre, jeudi
18 décembre, lundi
18 décembre [19]61
19 décembre, mardi
20 décembre, mercredi
22 décembre, vendredi
23 décembre, samedi
27 décembre, mercredi
28 décembre, jeudi
29 décembre, vendredi
2 janvier, mardi
3 janvier, mercredi
4 janvier, jeudi
6 janvier, samedi
7 janvier, dimanche

Aperçu du début du texte

« Soy Cuba ! » (Je suis Cuba !) clame une voix féminine au-dessus des côtes tropicales cubaines à l’ouverture du film du même nom. Dans une apesanteur baroque, le spectateur voltige au-dessus de palmiers blancs comme neige et d’une mer sombre et huileuse. Ce survol lent et ample se termine sur la rive de Baracoa, face à une imposante croix. C’est ici que Christophe Colomb atterrit en 1492 découvrant un monde nouveau qu’il prenait pour les Indes. Ya – Cuba/Soy Cuba, le film réalisé par Mikhaïl Kalatozov et photographié par Serguéï Ouroussevski sur un scénario d’Evguéni Evtouchenko et Enrique Pineta Barnet découvrait, lui aussi, un monde nouveau, celui de la révolution cubaine. On sait que ce film, achevé en 1964, ne fut montré qu’une semaine en Union soviétique et une quinzaine de jours à Cuba et fut rangé sur les rayons des cinémathèques de Moscou et de l’ICAIC, l’Institut de l’art et de l’industrie cinématographiques cubain. Redécouvert en 1992 à Moscou par un assistant de Martin S...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alexei Konovalov, « Sur le tournage de Soy Cuba. Lettres de Sergueï Ouroussevski à son épouse Bella Friedman (1961-1962) », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 77 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://1895.revues.org/5074 ; DOI : 10.4000/1895.5074

Haut de page

Auteur

Alexei Konovalov

Alexei Konovalov, né en Russie, a obtenu une licence ès Lettres de l’Université de Lausanne en Histoire et esthétique du cinéma. Il a été manager et video designer dans une chaîne de télévision avant de fonder en 2014 une entreprise d’Escape Game, « The Door » (thedoorgame.com)

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page