Navigation – Plan du site
Archives

La « maquette farfelue » du Musée imaginaire et le journal Labyrinthe

François Albera
p. 159-169

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Dans son Album de l’art à l’époque du « Musée imaginaire », Georges Didi-Huberman publie en annexe le fac-similé de plusieurs maquettes où Malraux met en place l’iconographie de ses textes sur l’art (le Musée imaginaire et les Voix du silence) pour les éditions Gallimard, entre 1947 et 1951. Il intitule la première « maquette farfelue ». Sa première page, difficilement lisible dans la reproduction qui en est donnée, porte cette indication manuscrite :

C’est un premier projet, avec les photos remplacées par des coupures du No contemporain de Labyrinthe / que publient Skira [illisible]. / Les légendes sont les vraies [illisible] ont été déplacées. / Très surréalistes.

Il n’est pas sans intérêt de confronter cette maquette à sa source, soit le no 12 (15 septembre 1945) du journal culturel et artistique d’Albert Skira, Labyrinthe, qui est entièrement consacré au cinéma. Sous le titre « Promesses du cinéma français », il est édité à l’occasion de l’exposition que présente la Cinémathèque f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « La « maquette farfelue » du Musée imaginaire et le journal Labyrinthe », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 76 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 27 avril 2017. URL : http://1895.revues.org/5022 ; DOI : 10.4000/1895.5022

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page