Navigation – Plan du site
Archives

Straub filme Malraux

François Albera
p. 122-129

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Kommunisten
L’Aquarium et la nation

Aperçu du début du texte

On l’a dit, le hasard a voulu qu’au moment même où Jean-Louis Jeannelle s’étonne qu’aucun roman de l’écrivain n’ait jamais été adapté au cinéma en dehors de l’Espoir par son auteur, Jean-Marie Straub réalise, à quelques mois d’intervalle, deux films à partir de deux romans de l’écrivain, le Temps du mépris (1934) et les Noyers de l’Altenburg (1947) avec Kommunisten (2014) et l’Aquarium et la Nation (2015).

Du premier, qu’il écarta quelque temps de ses œuvres romanesques, Malraux avait dit qu’il n’y avait « rien à faire » avec lui au cinéma :

D’accord pour Voie royale, Condition humaine, Espoir – ou pour des idées de moi. Pas question, pour les prochains romans, en ce moment, c’est moi qui suis propriétaire, et les deux volumes de la Psychologie de l’art... ne risquent pas d’être adaptés... À mon avis, il n’y a rien à faire du Temps du mépris hors de la langue française ; le côté tragédie grecque fout le camp avec le texte et, pour l’histoire, je ne la crois pas si palpitante...

Le Temp...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « Straub filme Malraux », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 76 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 19 août 2017. URL : http://1895.revues.org/5018 ; DOI : 10.4000/1895.5018

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page