Navigation – Plan du site

Erratum

p. 192

1895 revue d’histoire du cinéma no 74, hiver 2014, p. 55 :

Lucien Logette nous signale une erreur de transcription de nom dans « Le Six juin à l’aube : les désastres de la guerre » : ce n’est pas Olwen Maugham qu’il faut lire mais Olwen Vaughan. C’est l’occasion de dire deux mots de cette britannique francophile, fille d’un pasteur de Liverpool pionnier des ciné-clubs. Elle devint la secrétaire du tout nouveau BFI en 1933 et fut membre fondateur de la FIAF en 1938 avec Henri Langlois, Franz Hensel et Iris Barry. En 1940, elle créa « Le Petit Club Français » à Londres qui devint le lieu de rendez-vous des Français Libres et aussi des cinéastes. Très proche de Grierson, Cavalcanti et des cinéastes du GPO, elle entra en conflit avec Ernest Lindgren qui la poussa à la démission du National Film Archive et la fit quelque peu oublier. Après la guerre elle anime la New London Film Society où intervient à quelques reprises Jacques B. Brunius, installé en Grande-Bretagne depuis la défaite française. C’est là que le Six juin à l’aube, dans sa version complète, est présenté en 1947.