Navigation – Plan du site
Archives

Le cinéma d’Antoine dans le fonds André Antoine de la Bibliothèque nationale de France

The André Antoine collection at the Bibliothèque Nationale de France
Manon Billaut
p. 96-109

Résumés

Si le célèbre homme de théâtre André Antoine (1858-1943) a fait l’objet de nombreuses études, son œuvre cinématographique, qui comprend huit films tournés entre 1915 et 1921, est encore mal connue. Ses archives personnelles conservées au département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France constituent l’un des fonds les plus riches et les plus anciens du département et nous apportent des connaissances nouvelles sur Antoine cinéaste. L’exploration de ce fonds nous a notamment permis d’éclaircir le rôle joué par Antoine dans l’achèvement de Quatre-vingt-treize, film commencé par Albert Capellani avant l’entrée en guerre de la France et dont la sortie fut repoussée jusqu’en 1921.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Historique du fonds André Antoine
Antoine cinéaste et chroniqueur
L’abondante correspondance d’Antoine
Antoine et Quatre-vingt-treize

Aperçu du début du texte

Les archives d’André Antoine (1858-1943), conservées au département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France (BnF), constituent l’un des fonds les plus riches et les plus anciens du département. Il se décline en sept catégories : I. Éléments biographiques ; II. Lettres reçues par Antoine ; III. Antoine, homme de théâtre ; IV. Antoine cinéaste ; V. Antoine conférencier ; VI. Antoine chroniqueur ; VII. La presse consacrée à André Antoine.

Figure centrale du théâtre français de la fin du xixe siècle, les documents concernant la carrière théâtrale d’Antoine ont été les premiers à être inventoriés. Ces archives ont ainsi été bien explorées, la création du Théâtre-Libre et les bouleversements apportés à l’esthétique de la mise en scène ayant donné lieu à un grand nombre d’ouvrages et d’articles. Les autres parties du fonds, et notamment l’abondante correspondance d’Antoine et la partie cinéma ne sont pas encore répertoriées, ce qui contribue à expliquer que l’œuvre ciné...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Manon Billaut, « Le cinéma d’Antoine dans le fonds André Antoine de la Bibliothèque nationale de France », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 75 | 2015, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 25 avril 2017. URL : http://1895.revues.org/4963 ; DOI : 10.4000/1895.4963

Haut de page

Auteur

Manon Billaut

Doctorante en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (IRCAV), prépare une thèse sur « L’œuvre cinématographique d’André Antoine et sa place dans le courant réaliste des années 1910-1920 ». Elle est chercheuse associée au département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France et attachée temporaire d’enseignement et de recherche à la Direction des Bibliothèques Universitaires de Paris 3.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page