Navigation – Plan du site
Chroniques

Udine, 2-4 avril 2014 : « Aux frontières de l’histoire (du cinéma). Temporalité, archéologie, théories »

Arnaud Widendaële
p. 132-137

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

La Conférence internationale en études cinématographiques d’Udine se proposait cette année de « réinterroger le concept d’historicisme à l’intérieur de la théorie contemporaine des médias ». Repartant d’une interrogation symptomatique formulée par Jane M. Gaines, l’appel à communications invitait à établir un bilan de l’état des recherches en historiographie du cinéma. Depuis le célèbre Congrès de la FIAF en 1978 et la redécouverte des « films des premiers temps », l’écriture de l’histoire du cinéma a opéré un « tournant historique » – pour reprendre le mot de Gaines – correspondant à un questionnement de sa propre pratique. Comme l’ont écrit André Gaudreault et Tom Gunning, l’histoire du cinéma s’est alors trouvée face à un « défi » que lui lançaient ces films retrouvés, l’obligeant à revoir les modèles théoriques qui soutenaient la discipline, et à franchir un nouveau degré de réflexivité.

Si aux histoires encyclopédiques, linéaires et causales (Sadoul, Mitry, Jacobs, etc.), vertem...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arnaud Widendaële, « Udine, 2-4 avril 2014 : « Aux frontières de l’histoire (du cinéma). Temporalité, archéologie, théories » », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 74 | 2014, mis en ligne le 16 octobre 2015, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://1895.revues.org/4907

Haut de page

Auteur

Arnaud Widendaële

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page