Navigation – Plan du site
Expositions

« Erwin Blumenfeld (1897-1969). Photographies, dessins et photomontages » au Jeu de Paume

François Albera
p. 182-183

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Le thème du double traverse toute l'œuvre d'Erwin Blumenfeld, brillant photographe de mode pour Vogue mais auparavant – et c'est ce que révèle (à la France qui l'a peu exposé et le connaît mal) cette exposition du Jeu de Paume (15 octobre 2013-26 janvier 2014) – dessinateur, peintre, collagiste et photomonteur. Dans ses nombreux autoportraits photographiques, il joue de l'ombre et de la lumière, du négatif et du positif, des reflets dans des vitres ou des miroirs, de la face et du profil pour diviser son visage. On peut y voir une reprise dans un autre médium de cette « cinématique » des têtes de Picasso et du cubisme en général montrant à la fois la face et le profil. Mais chez Blumenfeld on voit, dans ses dessins, que cette division est celle de l'androgynie – le plus souvent – voire du Golem auquel s'ajoute la figure récurrente du Christ. Dans son album posthume, Mes cent meilleures photographies (Berne, 1979) – qui ont été exposées à Genève en 1979 et à Ivry en 1995 –, il joue d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « « Erwin Blumenfeld (1897-1969). Photographies, dessins et photomontages » au Jeu de Paume », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 72 | 2014, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://1895.revues.org/4814 ; DOI : 10.4000/1895.4814

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page