Navigation – Plan du site
Études

Le Rouxcolor : descriptif technique et histoire de son inventeur

Alain J. Roux et Pascal Martin
p. 203-204

Texte intégral

En guise d’introduction

1Les textes qui suivent proposent un descriptif technique puis une biographie succincte d’Armand Roux, inventeur du Rouxcolor et repose sur les documents conservés par Alain J. Roux, fils d’Armand Roux. Ces documents sont peu nombreux. En effet lors du décès d’Armand Roux, la presque totalité des archives qu’il avait conservées, se trouvait encore dans les locaux qu’il occupait depuis 1934 au 5e étage du 14 rue Maublanc, à Paris. Une fraction des documents fut récupérée par son fils Alain, et jointe aux quelques courriers familiaux gardés au domicile personnel d’Armand Roux. Celui-ci avait déjà déposé une partie des films en sa possession aux Archives Françaises du Film (AFF) à Bois-d’Arcy, ainsi que quelques objectifs Rouxcolor et une des trois caméras Gaumont, que Léon Gaumont lui avait donnée personnellement. En 1980, Alain Roux déposa, à son tour, aux AFF le reste des films qu’il avait recueillis, accompagné de calques des machines construites par Armand Roux.

2Armand Roux n’avait pas le souci des archives, c’est pourquoi il en reste si peu. En dehors de cela, il existe, sans doute, quelques documents conservés par Jacqueline Meyer, fille de Lucien Roux. C’est pourquoi les textes qui suivent, et notamment le texte biographique signé par Alain J. Roux, sont le plus souvent écrits à partir des souvenirs personnels d’Alain Roux, passionné évidemment par ce que faisait son père. Âgé de 18 ans en 1948, il a conservé le souvenir de ce qu’il voyait et entendait à partir de cette époque ; pour les périodes précédentes, il n’a mémorisé que les faits qui l’ont marqué, les autres proviennent des souvenirs souvent racontés par ses parents ; devenu ingénieur, il a acquis des connaissances techniques solides qui lui ont permis de bien comprendre ce que faisait son père. Ceci explique la maigreur des références écrites, références réclamées par les historiens. Quand les sources sont des écrits, elles sont signalées en notes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain J. Roux et Pascal Martin, « Le Rouxcolor : descriptif technique et histoire de son inventeur », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 71 | 2013, mis en ligne le 01 décembre 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://1895.revues.org/4788 ; DOI : 10.4000/1895.4788

Haut de page

Auteurs

Alain J. Roux

Alain J. Roux : Ingénieur chimiste, fait d'abord de la recherche en métallurgie nucléaire au Comissariat à l'Énergie Atomique-C.E.A. Diplômé de l'Institut d'Administration des Entreprises-I.A.E. Il travaille ensuite dans le Groupe FERODO où il participe à la mise en place d'un des premiers ordinateurs utilisés pour la gestion administrative, puis dans le Groupe Pechiney. Ayant obtenu un DESC – Études Supérieures Comptables, il termine sa carrière professionnelle dans le corps de contrôle de l'UNEDIC où il contrôle les directeurs d'ASSEDIC. En retraite, il obtient un DEA d'Histoire et se spécialise dans plusieurs domaines de l'histoire militaire.

Articles du même auteur

Pascal Martin

Pascal Martin est maître de conférences à l'École Nationale Supérieure Louis Lumière où il enseigne l'optique appliquée à la photographie et au cinéma depuis 1984. Titulaire d'une thèse en Sciences de l'Information et de la Communication, il a collaboré à plusieurs revues professionnelles et a été désigné plusieurs fois Expert près des tribunaux. Ses principaux travaux de recherche portent sur le flou-net de profondeur afin de définir de nouveaux outils pratiques et théoriques montrant la connexité des champs techniques, esthétiques et sémantiques de l'image. Par ailleurs, il participe au projet de recherche Action 3Ds mettant en relation industriels, chercheurs et praticiens afin de mettre en œuvre de nouvelles solutions de captation d'images en relief. Pascal Martin est chercheur à l'IRCAV (Institut de Recherche en Cinéma et audiovisuel) de l'Université Paris-Est, intervient dans la formation DREAM (Développement Recherche enseignement en audiovisuel et multimédia) de l'institut des Sciences et Techniques de l'Université de Valenciennes et ainsi que dans celle de la FEMIS.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page