Navigation – Plan du site
Livres, Revues, DVD
Revues reçues

Revues reçues

p. 233-234

Texte intégral

Agone,
n° 48, 2012

1Un dossier autour de Victor Serge et Dwight MacDonald, militants de gauche parmi les premiers commentateurs occidentaux du cinéma soviétique et du film de propagande pro-soviétique de Michael Curtiz, Mission to Moscow.
Voir les Notes de lecture.

Bianco e Nero,
n° 572, janvier-avril 2012 ; n° 573, mai-août 2012

2La revue du Centre Expérimental de Cinématographie poursuit son travail monographique en consacrant son avant-dernière livraison au cinéma italien des années 1970. À noter des textes sur le film de Bellocchio, Fous à délier, ou sur le personnage populaire de Fantozzi (Paolo Villaggio) ; l’ensemble comporte également des études sur la télévision et la radio. La dernière livraison, « Nouvelles tendances de la recherche sur le cinéma en Italie », balise des territoires très divers, les blockbusters, le mélodrame selon Stanley Cavell, Chaplin et l’évolution de l’écriture critique, Bergman et la mise en scène de la temporalité, le cinéma érotique des années 1960, la restauration numérique de Ballet mécanique de Fernand Léger, la naissance de Cinecittà, cinéma et spiritisme… Le recueil, très hétérogène, n’en offre pas moins des pistes stimulantes de réflexion.

Immagine. Note di storia del cinema,
n° 1, 1er semestre 2010 ; n° 2, 2e semestre 2010 ; n° 3, 1er semestre 2011

3La revue de l’Associazione italiana per le ricerche di storia del cinema renaît de ses cendres. Rappel : Immagine est né en 1981 (quelques années avant 1895 qui s’inspira de son modèle) et a publié régulièrement quelques dizaines de livraisons. Après des interruptions et le lancement de « nouvelles séries » éphémères, la revue connaît enfin une vraie renaissance. Sous la responsabilité de Carlo Montanaro et de Michele Canosa et éditée par Cattedrale à Ancône, cette revue semestrielle se présente sous la forme d’élégants volumes au format 14,5  21. Chaque livraison comporte une série d’études portant prioritairement sur le cinéma muet italien. À noter dans le numéro 1 des articles sur les studios de cinéma et sur le Film d’Art I Carbonari (1912) ; dans le numéro 2 des textes sur Guazzoni, Caserini, Gallone et Matilde Serrao ; dans le numéro 3 un dossier sur la guerre italo-turque (1911-1912) vue par le cinéma documentaire et par la fiction et une analyse du film Nozze d’oro (1911) de Luigi Maggi.

MicroMega,
n° 6, 2012

4La revue MicroMega, que dirige à Rome Paolo Flores d’Arcais, publie régulièrement des dossiers consacrés au cinéma italien sous le titre « Almanaco del cinema » (quatre numéros à ce jour parus en 2006, 2010, 2011, 2012). La dernière livraison propose de nombreux textes et des entretiens avec de grands anciens comme les frères Taviani ou Francesco Rosi ou avec des cinéastes plus jeunes comme Marco Tullio Giordana ou Matteo Garrone. Le numéro comporte aussi un ensemble sur Elio Petri décédé en 1982. Les diverses contributions indiquent des ambitions éditoriales dépassant la simple connaissance cinéphilique.

Revista da Cinemateca brasileira,
n° 1, juillet 2012

5Une nouvelle revue de cinéma en langue portugaise.
Voir les Notes de lecture.

Le Rocambole. Bulletin des amis du roman populaire,
n° 54, printemps 2011

6Cette livraison de l’Association des Amis du Roman Populaire célèbre le centenaire de la publication du roman de Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas. L’objet d’étude, énoncé d’emblée par Alfu, n’est pas tant le mythe issu du personnage de Fantômas que les trente-deux volumes édités par Fayard entre 1911 et 1913. Si Marc Georges analyse les différentes adaptations cinématographiques, une bande dessinée parue en feuilleton dans Gavroche (1940-1942) et un roman-photo composé par les Éditions Mondiales (1962-1963), la réflexion des autres textes s’organise autour du roman (genèse, personnages, illustrateur, titre des volumes) et des contributions de Souvestre et Allain. En complément Jean-Luc Buard présente quatre contes de Souvestre, publiés par l’Auto entre 1909 et 1911. L’un d’eux, intitulé « Le cinéma », met en scène quelques voleurs, équipés d’une automobile et d’un cinématographe afin de cambrioler la villa du directeur de la Comédie-Française, avec l’aide de policiers zélés.

Studies in Russian & Soviet Cinema,
vol. 6, n° 2, 2012

7Voir les Notes de lecture.

Vertigo,
n° 43, été 2012

8Un numéro intitulé « Fins de mondes » avec en couverture une image du Costa Concordia naufragé, image d’actualité et non tirée d’un film (sinon, par métonymie, Film : socialisme), renvoyant pourtant à l’iconographie d’une des catastrophes les plus mythiques, celle du Titanic. Fukushima, sublime kantien, Katrin Bigelow, un entretien avec Tariq Teguia, etc. En deuxième partie un dossier consacré à Mafrouza d’Emmanuelle Demoris, chronique d’un bidonville d’Alexandrie édifié sur une ancienne nécropole gréco-romaine, « film-monde » propre peut-être à faire contrechamp au goût de l’apocalypse distillé dans la première partie du numéro.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Revues reçues », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 69 | 2013, mis en ligne le 15 avril 2014, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://1895.revues.org/4600

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page