Navigation – Plan du site
Errata

Errata n° 62

p. 182

Le transfert des textes d’un logiciel à l’autre lors de la fabrication du numéro 62 a occasionné plusieurs accidents qu’il n’est pas possible de « réparer » ici mais qu’il faut néanmoins signaler. Le plus grave d’entre eux a affecté l’article de Janet Bergstrom « Généalogie du Carrosse d’or de Jean Renoir » en le privant de toutes ses notes infrapaginales (29 en tout).

Certaines notes infraginales de l’étude de Mikhaïl Iampolski, « Profondeurs du visible : à propos de Der sichtbare Mensch de Béla Balazs » ont également souffert de ces transferts, en particulier dans l’orthographe des noms propres allemands dont certaines lettres ont disparu (note 1 en particulier).

Ces mastics n’étaient malheureusement pas repérables lors des lectures et relectures attentives que la revue effectue jusqu’à remise des textes à l’imprimeur où ont lieu ces transformations.

Néanmoins 1895 tient à prier les auteurs concernés et les lecteurs de l’excuser de ces lacunes (voir aussi la lettre de Janet Bergstrom dans ce même numéro).