Navigation – Plan du site
Vers un spectacle cinématographique nouveau

Les programmes du Film d’Art à la salle Charras

p. 64-68

Texte intégral

  • 1 Merci à Emmanuelle Devos pour sa collecte d’informations dans Le Figaro.

1Nous avons essayé de reconstituer le plus précisément possible le contenu des séances présentées salle Charras du 16 novembre 1908 au 6 avril 1909. Pour ce faire nous avons croisé les informations livrées par des quotidiens comme le Figaro1 et Comœdia et les quelques programmes édités par le Film d’Art encore conservés.

2Comœdia, lundi 16 novembre 1908 :
Ce soir, à neuf heures, répétition générale des Visions d’Art :
L’Assassinat du duc de Guise, tableaux d’histoire, de M. Henri Lavedan, musique inédite de M. Saint-Saëns.
Le Bois sacré, poème inédit de M. Edmond Rostand, dit par M. Le Bargy ; Ballet de Terpsichore, réglé par Mme Mariquita ; musique nouvelle de Paul Vidal.
L’Empreinte, mimodrame, musique inédite de M. Le Borne.
Le Secret de Myrto, légende musicale de M. Berardi.
Les coupons portant la date du 9 novembre sont valables pour cette soirée.

3Le compte-rendu de cette répétition générale paraît le lendemain et confirme la présence des différentes composantes du programme :
Voici une intéressante et vraiment artistique manifestation. Elle est, je crois, la première de ce genre, à laquelle le cinématographe ait participé.
Dans une jolie salle, aux sons agréablement voilés d’un orchestre invisible, accompagnant parfois les voix évocatrices, des vues lumineuses défilèrent chaleureusement applaudies. À plusieurs reprises, l’effet fut ravissant ; le spectacle est aussi curieux qu’attrayant. […]
Le Secret de Myrto, légende musicale de Gaston Bérardi, réglée par Mme Marquita, fit acclamer l’incomparable artiste qu’est Mlle Régina Badet. D’adorables visions de Venise firent sensation, soulignées de musiques parfumées dues à la plume antique des Scarlatti, Jomelli, Pergolèse, etc. Le quatuor Bataille les interpréta.
L’Empreinte mit en valeur les expressions de visages énergiques autant qu’expressives de M. Séverin-Mars [sic].
Des vers du futur auteur de Chantecler, je n’ai retenu que les huit premiers : [le Bois Sacré...]
On acquiesça avec condescendance.
La pièce capitale fut très évidemment l‘Assassinat du duc de Guise, tableaux d’Histoire de M. Henri Lavedan, musique inédite de M. C. Saint-Saëns. Au premier rang des interprètes, dont Mmes Robinne et Bovy et M. Albert Lambert composaient la glorieuse phalange, M. Le Bargy se montra particulièrement remarquable dans un genre nouveau pour lui.
Sous la direction expérimentée de M. Fernand Le Borne, dont la musique parut fort goûtée, ainsi du reste que celle de Paul Vidal, la partie musicale fit la meilleure impression et contribua au très chaleureux accueil réservé par un public de choix à cette première apparition des Visions d’Art.

4Comœdia, mardi 17 novembre 1908 :
Ce soir, à neuf heures, aux Visions d’Art, salle Charras, première représentation de :
L’Assassinat du duc de Guise, tableaux d’histoire, de M. Henri Lavedan, musique de M. Saint-Saëns ;
Le Bois sacré, poème de M. Edmond Rostand, dit par M. Le Bargy ; ballet de Terpsichore, réglé par Mme Mariquita ; musique de Paul Vidal ;
L’Empreinte, mimodrame, musique de M. Fernand Le Borne.
Le Secret de Myrto, légende musicale de M. Gaston Bérardi.
Orchestre sous la direction de M. F. Le Borne.

5Ce programme est reconduit jusqu’au 25 novembre. Bien qu’il n’en soit pas fait mention dans les annonces de presse, les Visions d’Orient de Jules Gervais-Courtellemont s’inscrivent dans ce programme dès le 17 novembre.

6Le Figaro, programme paru quotidiennement du jeudi 26 novembre au lundi 7 décembre 1908 :
Salle Charras à 9 heures : « Visions d’Art » L’Assassinat du duc de Guise, Les Visions d’Orient de Gervais Courtellemont ; Ballet de Terpsichore ; L’Empreinte, mimodrame le Secret de Myrto.

7Le Figaro, programme paru quotidiennement du mardi 8 décembre au samedi 12 décembre :
Salle Charras (rue Charras) à 9 heures : « Visions d’Art » La Tosca, Le Duc de Guise, Un Duel sous Louis XIII, le Ballet d’Orphée, Visions d’Orient etc. Matinées dimanche, jeudi et fêtes.

8Comœdia fait paraître le 10 décembre un encart qui rappelle l’originalité du spectacle :
Les représentations très artistiques de la salle Charras sont toujours suivies par un public très élégant. L’Assassinat du duc de Guise, L’Empreinte, Les Visions d’Orient, sont très applaudis, ainsi que les vers de Rostand, merveilleusement dits par M. Le Bargy, la musique de Saint-Saëns et Le Borne.

9Comœdia, dimanche 20 décembre :
Salle Charras. 4 rue Charras – 9 heures. – Visions d’art :
L’Assassinat du duc de Guise, tableau d’histoire de M. Henri Lavedan, musique inédite de M. Saint-Saëns.
La Tosca, mimodrame cinématographique de M. Victorien Sardou
Le Ballet d’Orphée. – Chorégraphie de Mme Mariquita
L’Empreinte, mimodrame, musique inédite de M. Le Borne
Les Visions d’Orient, de Gervais-Courtellemont (en couleurs)
Jeudis, dimanches et fêtes, matinées à 2 h ½.

10Le Figaro annonce quotidiennement du 13 au 23 décembre
La Tosca, L’Assassinat du duc de Guise, L’Empreinte, Visions d’Orient.

11À noter qu’à partir du 15 décembre l’appellation « Cinéma d’art » remplace celle de « Visions d’art » dans les annonces de presse.

12Le Figaro, programme paru quotidiennement du jeudi 24 décembre au dimanche 10 janvier 1909 :
Salle Charras (rue Charras) à 9 heures : « Cinéma d’art » : Le Baiser de Judas, Le Retour d’Ulysse, Visions d’Orient (projections couleur) et Palestine (cinéma), ballet Myrto etc. Matinées dimanche, jeudi et fêtes à 2h ½.

13Le programme des « Visions d’Art » distribué salle Charras précise l’organisation de ces séances.
Programme du 25 décembre 1908 et jours suivants 
Marche et Prière (F. Le Borne)
Scène Comique
Au pays du Soleil de Minuit
Le Secret de Myrto. Légende musicale de M. Gaston Bérardi. Réglée par Mme Mariquita. Joué par Mlle Régina Badet
Entracte
Visions d’Orient de Gervais-Courtellemont. Jérusalem, les Lieux saints, la Mosquée d’Omar, Béthléem, Jaffa, St-Jean-d’Acre, les Ruines de Pétra, Couchers de Soleil d’Orient. Chants de Mlle Georgette Jurand
Entracte
Visions cinématographiques de Gervais-Courtellemont. En Palestine
Le Baiser de Judas. Musique de Bach et de Gluck. Scénario de M. Henri Lavedan, de l’Académie Française. Judas… M. Mounet-Sully. Le Christ… Albert Lambert Fils
Le Retour d’Ulysse. Tableaux tirés du poème d’Homère. Par M. Jules Lemaitre, de l’Académie Française. Musique inédite de M. Georges Hüe. Pénélope… Mme Bartet. Antinoüs… MM. Albert Lambert Fils. Ulysse… Paul Mounet. Le Grand Prêtre… Delaunay. Cinématographie de la Société « Le Film d’Art »
Orchestre : solistes des Concerts Colonne et Lamoureux sous la direction de M. Fernand Le Borne

14Le Figaro, programme paru quotidiennement du lundi 11 janvier au lundi 1er février 1909 :
Salle Charras (rue Charras) à 9 heures : « Cinéma d’art » : L’Assassinat du duc de Guise, Le Baiser de Judas, Constantinople, Visions d’Orient (en couleurs). Scènes comiques etc. Matinées, jeudi dimanche et fêtes.

15Programme des « Visions d’Art », du 11 janvier 1909 et jours suivants :
(Changement de programme tous les 15 jours)
Ouverture
Scène Comique
Le Baiser de Judas [suivi de sa distribution, cf. supra]
Visions cinématographiques de Gervais-Courtellemont. Constantinople – Sur le Bosphore
Entracte
Visions d’Orient de Gervais-Courtellemont. Constantinople et Damas – Couchers de Soleil d’Orient.
Chants de Mlle Georgette Jurand
Entracte
Un Cheval emballé
Course de Taureaux dans les arènes de Nîmes
L’Assassinat du duc de Guise. Tableaux d’histoire de M. Henri Lavedan – Musique inédite de M. Camille Saint-Saëns. Henri III… Le Bargy. Le Duc de Guise… Albert Lambert Fils. La Marquise de Noirmoutiers… Gabrielle Robinne. Un Page… Berthe Bovy. Décors de M. Bertin. Meubles de la Maison Leonardi
Ballet
Cinématographie de la Société « Le Film d’Art »
Orchestre : solistes des Concerts Colonne et Lamoureux sous la direction de M. Fernand Le Borne

16Le Figaro, mardi 2 février 1909 :
« Cinéma d’art » ; La Tosca, L’Empreinte, Visions d’Orient (en couleurs) Danses grecques, Voyages, scènes comiques etc. Matinées, jeudi dimanche et fêtes. 2h ½

17Le Figaro, programme paru quotidiennement du mercredi 3 février au dimanche 14 février 1909 :
« Cinéma d’art », L’Empreinte, Visions d’Orient (en couleurs) ; Danses grecques, Voyages, scènes comiques etc. Matinées, jeudi dimanche et fêtes. 2h ½

18Programme des « Visions d’Art » du 5 février 1909 et jours suivants :
(Changement de programme tous les 15 jours)
Ouverture
Voyages
L’Empreinte. Mimodrame cinématographique. Musique de M. Fernand Le Borne. Décors de Marcel Jambon. Pierrot… Séverin. L’Apache… Max Dearly. Le fêtard… Henri Burguet. L’assassin… Etiévant. Le grand duc… Dieudonné. Le cabaretier… Degeorge. La môme… Mistinguette. La danseuse… Napierkowska. Au 4e tableau, la Valse chaloupée par Max Dearly et Mistinguette.
Entracte
Visions d’Orient de Gervais-Courtellemont. Brousse et Konia. Damas et la Syrie. Coucher de soleil.
Chants de Mlle Georgette Jurand
Entracte
Le Ricochet
Un Cheval emballé
Danses grecques par Mlle Yvonne Lacroix, réglées par Mme Cernusco. Musique inédite de M. Toutain-Grün
Sur le Bosphore
Scène comique
Cinématographie de la Société « Le Film d’Art »
Orchestre : solistes des Concerts Colonne et Lamoureux sous la direction de M. Fernand Le Borne

19Le Figaro, programme paru quotidiennement du lundi 15 février au samedi 6 mars 1909 :
« Cinéma d’art » : La Tosca, jouée par Le Bargy et Sorel, De Damas à Médine, Visions d’Orient (en couleurs) ; Danses espagnoles, etc. Matinées, jeudi dimanche et fêtes.

20Le Figaro, programme paru quotidiennement du dimanche 7 mars au mercredi 31 mars 1909 :
« Cinéma d’art » : L’Enfant prodigue (Silvain Dehelly) ; La Tosca (Le Bargy et Sorel) ; Visions d’Orient (en couleurs) ; Nouvelle série etc.

21Le Figaro, programme paru quotidiennement du jeudi 1er Avril au Mardi 6 avril 1909 :
« Cinéma d’art » L’Enfant prodigue, le Secret de Myrto, dernières séances des « Visions d’Orient » (en couleurs).

22Le Figaro, programme paru quotidiennement du mercredi 7 avril au mercredi 14 avril 1909 :
Salle Charras , 8h ½, la Passion de N-S Jésus Christ, visions cinéma faites en mars 1909 sous le patronage de la « Bonne Presse ». Matinée tous les jours à 2 heures et 4 heures.

23L’arrêt prématuré des projections cinématographiques à la salle Charras est attesté par le procès que les musiciens, congédiés avant la fin de leur engagement de six mois, intentent à la Société du Film d’Art (source : Kinéma).

  • 2 Comœdia, 15 avril 1909. Cette annonce sera reprise tous les jours jusqu’au 30 avril inclus. Les pro (...)

24Comœdia, programme paru quotidiennement du jeudi 15 avril au 30 avril 1909 (sauf dimanche et lundi de Pâques)
Visions d’Orient – 4 rue Charras (salle Charras) – 9 heures : Projection de vues en couleurs (Procédés Lumière) – causerie de M. Gervais-Courtellemont, explorateur.2

25Un compte-rendu de la première séance paraît dans Comœdia le 16 avril :
Hier, à neuf heures, a commencé la série des admirables causeries accompagnées de projections en couleurs que doit faire à Paris M. Gervais-Courtellemont, l’explorateur des pays musulmans, le seul Français vivant qui ait accompli le pèlerinage à la Mecque.
Au programme mosquées et sanctuaires d’Islam, Turquie, Syrie, Palestine et Terre-Sainte, dans les cimetières roses, paysages d’Orient, levers et couchers de soleil.
Le succès fut grand pour M. Gervais-Courtellemont.

Haut de page

Notes

1 Merci à Emmanuelle Devos pour sa collecte d’informations dans Le Figaro.

2 Comœdia, 15 avril 1909. Cette annonce sera reprise tous les jours jusqu’au 30 avril inclus. Les projections furent suspendues les dimanche et lundi de Pâques. À noter que le Figaro ne se fit pas l’écho de ces causeries dans la rubrique « Spectacles et concerts », considérant probablement qu’il s’agissait de conférences et non plus d’un dispositif spectaculaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Les programmes du Film d’Art à la salle Charras », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 56 | 2008, mis en ligne le 01 décembre 2011, consulté le 29 mai 2017. URL : http://1895.revues.org/4056 ; DOI : 10.4000/1895.4056

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page