Navigation – Plan du site

59 | 2009
Marius O'Galop / Robert Lortac. Deux pionniers du cinéma d'animation français

Sous la direction de Valérie Vignaux
Couverture 1895 / n° 59
Informations sur cette image
20 €
ISBN 978-2-913758-60-5

Si aujourd'hui Émile Cohl est mieux connu, ses continuateurs français, O'Galop et Lortac, ne bénéficient que de quelques lignes dans les ouvrages consacrés au cinéma d'animation. O'Galop qui a déjà une longue carrière comme affichiste, dessinateur de publicité - créateur du Bibendum pour la firme Michelin - a découvert le cinéma d'animation en spectateur des films d'Émile Cohl, arpentant comme son aîné Montmartre et sa bohême. Lortac, par contre, de vingt ans leur cadet, est avant tout passionné de cinéma et ses dons pour le dessin vont lui permettre de concilier ses deux vocations. Il crée sa propre société, l'atelier Lortac, et grâce au contrat qui le lie à Publi-Ciné, il fera vivre le cinéma d'animation en France dans les années 1920. Leurs films nous disent aujourd'hui les spécificités et les singularités de l'animation française - entre images d'Epinal et caricatures - avant que ne déferlent les géants américains.