Navigation – Plan du site
Archives

Les Vues spéciales de l’Exposition de 1900, tournées par Georges Méliès

Jacques Malthête
p. 99-115

Notes de la rédaction

Remerciements à Sophie Bodet, Corine Faugeron et Laurent Mannoni

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 29 septembre 2005.

1Georges Méliès avait l’habitude d’adresser à ses clients des « feuilles spéciales » qui apportaient des précisions sur le contenu de certains des films de son catalogue. Une de ces très précieuses feuilles vient d’être retrouvée dans les archives du musée Gaumont1. Il s’agit de la description détaillée des bandes tournées par Méliès à l’Exposition universelle de 1900, à Paris. Le texte de cette « feuille spéciale » est intégralement reproduit à la fin de la présente note (document A).

2L’Exposition universelle et internationale de 1900 s’est tenue à Paris, à la veille du XXe siècle, du 14 avril au 11 novembre2. Georges Méliès y tourna dix-neuf bandes cinématographiques : deux (n° 232 et 233) avant l’achèvement des travaux, probablement en février-mars 1900, et les dix-sept autres (n° 245-261) peu après l’ouverture de l’Exposition, vraisemblablement fin avril si l’on se réfère à la date – 10 mai 1900 – de la lettre de Méliès adressée à ses clients (voir document A). Cinq bandes (n° 232, 233, 251, 252 et 253) sont prises d’un bateau naviguant sur la Seine ; trois bandes sont tournées depuis le trottoir roulant en marche (n° 246, 247 et 248) ; une bande est prise à l’avant du train électrique en marche (n° 255) ; enfin, cinq panoramas circulaires (n° 256, 257, 258, 259 et 260) et un semi-circulaire (n° 261) sont pris de différents points de vue. Au bout du compte, sur ces dix-neuf films, Méliès n’en aura pris que quatre en plan fixe (n° 245, 249, 250, 254), montrant par là qu’il reste tout à fait capable d’utiliser une caméra mobile lorsqu’il s’agit de cinématographier autre chose que des « sujets composés »3. Ajoutons que ces films ont très probablement été tournés pendant les travaux d’agrandissement du studio de Méliès à Montreuil-sous-Bois4.

3Aucune de ces bandes, qui seront les derniers films de non-fiction de Méliès5, n’a été jusqu’à ce jour clairement identifiée. Les détails fournis par la « feuille spéciale » récemment retrouvée, en particulier la succession des lieux filmés dans les panoramiques, peuvent ainsi grandement nous aider à repérer les films tournés par Méliès, en supposant évidemment – ce qui n’est pas déraisonnable – que les descriptions correspondent bien à ce que nous montrent les films.

4L’Exposition a, bien entendu, attiré d’autres cinématographistes. Dans la mesure où l’identification de leurs bandes n’est pas toujours assurée, nous avons pensé qu’il ne serait pas inutile de rassembler ici même les films – relativement bien documentés – de l’Exposition pris par trois des grandes maisons d’édition de cette époque (voir documents B-D). Notons au passage que les panoramiques circulaires, dont Méliès semble s’attribuer la paternité6, ont été largement utilisés par ses concurrents.

Document A. Feuille spéciale décrivant les Vues spéciales de l’Exposition de 1900 éditées par Georges Méliès

5Le texte de la « feuille spéciale » a été retranscrit dans sa graphie originelle. Nous avons ajouté, en italique, les titres des films – tous de 20 mètres – de l’Exposition 1900 figurant dans les catalogues Méliès.

6CF 0-1 : p. 9 des catalogues Méliès français de 1900 [«Liste complète des films cinématographiques pour projections animées (perforation Edison) », s.d., 12 p., coll. particulière] et 1901 [«Liste complète des films cinématographiques pour projections animées (perforation Edison) », s.d., 12 p., coll. Musée Gaumont, Paris].

7CF 6 : p. 8 du catalogue Méliès français de 1906, s.d., 12 p. (coll. BiFi, Paris).

8CA 5 : p. 9 du catalogue Méliès américain [« Complete Catalogue of Genuine and Original “Star Films” (Moving Pictures), Manufactured by Geo. Méliès of Paris, No. 204 East 38th Street, New York, N.Y., U.S.A. », 1905, 80 p., coll. Library of Congress, Washington].

9Nos remarques figurent entre crochets.

Vues spéciales de l’Exposition de 1900

Monsieur,

J’ai l’honneur de vous informer que je mets en vente, à partir de ce jour, une Collection de Vues Cinématographiques de l’Exposition dont vous trouverez le détail d’autre part.

Je prends la liberté d’attirer votre attention sur les vues panoramiques circulaires obtenues par un nouveau procédé, et dont l’effet est véritablement saisissant.

Recevez, Monsieur, mes sincères salutations.

G. Méliès

Paris, 10 Mai 1900

10232. – Panorama de la Seine, pris pendant les travaux, avant l’inauguration de l’Exposition. (Le Vieux-Paris, rive droite.)

  • CF 0-1 : id.

  • CF 6 : Panorama de la Seine.

  • CA 5 : Panorama of River Seine [monté avec le n° 233].

11233. – Les Palais en construction, sur la rive gauche de la Seine, avec leurs échafaudages. (Vue panoramique.)

  • CF 0-1 : Panorama de la Seine. Les travaux de l’Exposition de 1900. Les Palais en construction. (Rive gauche.)

  • CF 6 : Panorama de la Seine.

  • CA 5 : Panorama of River Seine [monté avec le n° 232].

12245. – La Porte Monumentale. Entrée principale de l’Exposition sur la place de la Concorde.

  • CF 0-1 : La Porte Monumentale.

  • CF 6 : La Porte Monumentale.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – “La Porte Monumentale”.

13246. – Panorama mouvant pris du Trottoir roulant. Ce [sic] spectateur voit défiler une partie de la rue des Nations, un coin du Champ de Mars et les bâtiments en bordure sur le côté gauche du Champ de Mars.

  • CF 0-1 : Panorama pris du Trottoir roulant. Le Champ-de-Mars.

  • CF 6 : Panorama pris du Trottoir roulant, Champ-de-Mars.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Moving Panorama, 1.

14247. – Panorama mouvant pris du Trottoir roulant. On voit défiler l’Esplanade des Invalides, les Palais placés à l’Entrée de l’avenue Nicolas II, les massifs d’arbres et pavillons étrangers.

  • CF 0-1 : Panorama pris du Trottoir roulant. La Place des Invalides.

  • CF 6 : Panorama pris du Trottoir roulant. La rue des Nations. [sic, en fait n° 248]

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Moving Panorama, 2.

15248. – Panorama mouvant pris du Trottoir roulant. On voit le tournant réunissant l’Esplanade des Invalides au Champ de Mars ; le pavillon Italien, une partie de la rue des Nations et une gare du trottoir roulant.

  • CF 0-1 : Panorama pris du Trottoir roulant. La Rue des Nations.

  • CF 6 : [manque, cf. n° 247.]

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Moving Panorama, 3.

16249. – Détail du Trottoir roulant. – Au fond l’exposition des Usines du Creusot. Au premier plan le trottoir roulant très distinctement visible dans ses 3 parties. Partie fixe, partie marchant à petite vitesse, partie marchant à grande vitesse (sur le trottoir, quantité de visiteurs).

  • CF 0-1, CF 6 : Les Visiteurs sur le Trottoir roulant.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Details Connected With the Moving Sidewalk.

17250. – La Plateforme roulante, prise d’en bas, au coin de l’avenue de Lamotte-Picquet [sic]. Montrant le détail des charpentes supportant la plate-forme, les visiteurs glissant au-dessus, et le va et vient des voitures, omnibus, passants, etc. en dessous.

  • CF 0-1, CF 6 : Le Trottoir roulant.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – The Moving Sidewalk.

18251. – Vue panoramique prise en bateau sur la Seine, on voit défiler le Palais Lumineux, l’usine du Creusot, les Palais des Armées de Terre et de Mer, etc.

  • CF 0-1 : Vue panoramique prise de la Seine. Le Pavillon des Armées de Terre et de Mer, etc.

  • CF 6 : Vue panoramique prise de la Seine : Pavillon des Armées de Terre et de Mer.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic View, taken while boating on the River Seine, Army and Navy Pavilion.

19[Travelling horizontal de droite à gauche.]

20252. – Vue panoramique faisant suite à la précédente, dans laquelle défilent toute la rue des Nations et les pavillons étrangers jusqu’au pavillon Italien inclus.

  • CF 0-1 : Vue panoramique prise de la Seine. Les Palais Etrangers.

  • CF 6 : Vue panoramique prise de la Seine : Palais étrangers.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic View, taken while boating on the River Seine. – Foreign Palaces.

21[Travelling horizontal de droite à gauche.]

22253. – Vue panoramique prise en bateau sur la Seine. Le Pont d’Iéna et toutes les façades du Vieux-Paris sur la Seine.

  • CF 0-1 : Vue panoramique prise de la Seine. Panorama général du Vieux-Paris.

  • CF 6 : Vue panoramique prise de la Seine : Vieux Paris.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic View, taken while boating on the River Seine. – Old Paris.

23[Travelling horizontal de gauche à droite.]

24254. – Porte d’Entrée de l’Exposition sur l’Avenue des Champs-Élysées. – Grand mouvement de voitures et piétons ; le Petit Palais des Beaux-Arts en entier, et perspective du Pont Alexandre au lointain.

  • CF 0-1 : L’Avenue des Champs-Élysées et le Petit Palais des Beaux-Arts.

  • CF 6 : L’Avenue des Champs-Élysées et le Petit Palais.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic View, taken while boating on the River Seine. – Palace of Fine Arts.

25255. – Vue panoramique prise à l’avant du train électrique. Curieux effet.

  • CF 0-1, CF 6 : Vue Panoramique prise du Train Electrique.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic View from the Electric Railway.

26Nota – Ayant remarqué que les Vues habituelles de Cinématographe ne peuvent donner qu’une idée très imparfaite des lieux représentés en raison de l’exiguïté du champ embrassé par l’appareil, nous venons d’organiser un dispositif spécial permettant de prendre des vues circulaires, et de reproduire d’une façon parfaite l’aspect général et complet de chacune des parties les plus pittoresques de l’Exposition. Les Vues ainsi obtenues porteront le nom de vues panoramiques circulaires et sont appelées au plus grand succès, le public voyant défiler un à un devant ses yeux les différents monuments, avec la foule qui les environne et jouissant en même temps de la perspective des Avenues, des Jardins, des Ponts de la Seine, etc., exactement comme le ferait un observateur placé à un point central et regardant tout autour de lui.

27Les tableaux ci-dessous forment un ensemble reproduisant intégralement l’Exposition tout entière.

Vues panoramiques circulaires. Nouveautés Cinématographiques

28256. – Panorama circulaire des Champs-Élysées. – Grand Palais des Beaux-Arts, le pont Alexandre III. Perspective du Pont et de l’Avenue Nicolas II dans le lointain, Grand [sic, Petit ?] Palais des Beaux-Arts, etc.

  • CF 0-1 : Panorama Circulaire. Palais des Beaux-Arts.

  • CF 6 : Panorama Circulaire : Palais des Beaux-Arts.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic Excursion Round the Champs Elysées.

29[Sens du panoramique indéterminé.]

30257. – Panorama circulaire. – Les Invalides, les Palais de l’Avenue Nicolas II, côté droit, Pont Alexandre, les Palais de l’Avenue Nicolas II (côté gauche), etc.

  • CF 0-1 : Panorama Circulaire. Les Invalides.

  • CF 6 : [Panorama Circulaire : ]Les Invalides.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Panoramic Circular Tour ; “Les Invalides”.

31[Panoramique horizontal vers la gauche.]

32258. – Panorama circulaire. – Pris du centre du Champ de Mars – La Tour Eiffel, Le Palais Lumineux, l’Usine du Creusot, les Palais du Champ de Mars (côté droit), le Palais de l’Electricité, le Château d’Eau, la Galerie des Machines, le Palais du Champ de Mars (côté gauche), le Palais de l’Optique.

  • CF 0-1 : Panorama Circulaire. Champ de Mars.

  • CF 6 : [Panorama Circulaire : ]Champ de Mars.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Circular Panorama ; Champs [sic] de Mars.

33[Panoramique horizontal vers la droite.]

34259. – Panorama circulaire. – Pris du Centre des Jardins du Trocadéro – Cascade du Trocadéro, Exposition russe – Pagodes et Temples Indous. Palais Algériens, Palais du Soudan, de l’Indo-Chine, des Colonies, etc., etc.

  • CF 0-1 : Panorama Circulaire. Trocadéro.

  • CF 6 : [Panorama Circulaire : ]Trocadéro.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Trocadéro.

35[Panoramique horizontal vers la droite.]

36260. – Panorama circulaire de la Seine. – Pris du Pont de l’Alma. – Le Trocadéro, le Vieux-Paris, les Serres de l’Exposition d’Horticulture, Perspective des Ponts de la Seine, rue des Nations, Palais Etrangers, Tour Eiffel, etc.

  • CF 0-1 : Panorama Circulaire. Pont d’Iéna.

  • CF 6 : [Panorama Circulaire : ]Pont d’Iéna.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – Iéna Bridge.

37[Panoramique horizontal vers la droite.]

38261. – Panorama semi-circulaire. – Aspect général pris du sommet des tours du Trocadéro, montrant tout le Trocadéro et ses dépendances, le Champ de Mars en entier, et le coup d’œil général de l’Exposition.

  • CF 0-1 : Panorama Semi-Circulaire pris du haut du Trocadéro.

  • CF 6 : [Panorama Semi-Circulaire] Pris du haut du Trocadéro.

  • CA 5 : Paris Exposition, 1900 – From the Trocadéro.

39[Sens du panoramique indéterminé.]

Document B. L’Exposition de 1900 vue par Edison

40Parmi les 21 films pris à Paris durant le mois de juillet 1900 par James H. White et son cameraman, et copyrightés par Edison le 9 août 1900, 14 concernent directement l’Exposition universelle. Sur ces 14 films, 12 sont conservés sur papier (paper prints) et sont avantageusement consultables sur le site web de la Bibliothèque du Congrès (http://memory.loc.gov/​mbrs/​edmp/​xxxx.mov). Les titres, et leurs variantes (le premier titre est celui du copyright), ainsi que les longueurs converties en mètres (lorsque le film était proposé à la clientèle sous deux longueurs différentes, celles-ci sont séparées par « et » ; lorsque la copie conservée semble mutilée, les deux valeurs extrêmes estimées sont séparées par « ou ») sont tirés de la filmographie de Charles Musser (Edison Motion Pictures, 1890-1900, An Annotated Filmography, Le Giornate del cinema muto/Smithsonian Institution Press, 1997, p. 606-613). Le numéro du site web [xxxx] correspondant à chaque film, ainsi que nos remarques après visionnage figurent entre crochets (les films Edison sont les seuls que nous ayons visionnés).

  • Palace of electricity / Circular Panoramic View of the Champs [sic] de Mars, [no. 1] (15,2 mètres) [0282]
    [Panoramique horizontal vers la gauche finissant en plan fixe (1 plan).]

  • Panorama of Eiffel Tower / Eiffel Tower, no. 1 / Panoramic View of the Eiffel Tower Taken from the Outside (27,4 mètres ou 45,7 mètres) [0232]
    [Panoramique vertical : montée puis descente brutale (plan 1), remontée jusqu’au sommet de la tour (plan 2), puis descente (plan 3).]

  • Scene from the Elevator Ascending Eiffel Tower / Scene from the Eiffel Tower, Ascending and Descending / Panoramic View from the Eiffel Tower, Ascending and Descending (38,1 et 61 mètres) [1847]
    [Travelling vertical de bas en haut : 4 plans, dont le dernier fixe.]

  • Champs [sic] de Mars / Circular Panoramic View of the Champs de Mars, no. 2 (41,1 mètres) [926]
    [Panoramique horizontal vers la gauche : 1 plan.]

  • Paris Exposition from the Trocadéro Palace (15,2 et 21,3 mètres)
    [Film non conservé, peut être un autre titre du film suivant (d’après Musser, op. cit.).]

  • Eiffel Tower from Trocadero Palace / Eiffel Tower from Trocadero (22,9 mètres) [0238]
    [Plan fixe.]

  • Esplanade des Invalides / Circular Panoramic View of the Esplanade des Invalides (30,5 mètres) [1594]
    [Panoramiques horizontaux vers la gauche : 3 plans, correspondant à 3 points de vue différents, dont le dernier fixe.]

  • Panorama of the Paris Exposition from the Seine / Paris Exhibition Viewed from the Seine / Paris Exposition Viewed from the Seine (22,9 et 114,3 mètres) [2123s1 et 2123s2]
    [Travelling horizontal de droite à gauche : 1 plan.]

  • Panorama of the Moving Broadwalk / Moving Sidewalk, no. 1 / Panorama of the Moving Sidewalk at the Paris Exposition / Panoramic View of the Moving Sidewalk at the Paris Exposition (30,5 mètres) [1771]
    [Plan fixe : 4 plans.]

  • Panorama from the Moving Broadwalk / Moving Sidewalk, no. 2 / Panoramic View from the Moving Sidewalk at the Paris Exposition / Panorama from the Moving Sidewalk (30,5 mètres) [1761]
    [Travelling horizontal de droite à gauche : 6 plans.]

  • Scene in the Swiss Village / Scene in the Swiss Village at the Paris Exposition / Swiss Village, no. 1 (22,9 mètres) [1849]
    [Plans fixes : 2 plans, cadres différents.]

  • Swiss Village, no. 2 (30,5 et 15,2 mètres) [1883]
    [Plan fixe : 2 plans, même cadre.]

  • Panoramic View of the Place de l’Concord [sic] / Panoramic View of Place de la Concorde (30,5 mètres) [1791]
    [Panoramique horizontal vers la gauche finissant en plan fixe : 2 plans.]

  • Arrival of Train at Paris Exposition (15,2 mètres)
    [Film non conservé.]

Document C. L’Exposition de 1900 vue par Lumière

41Les numéros du catalogue Lumière, titres, dates de tournage et éléments filmiques subsistants des 33 films – d’environ 17 mètres chacun – tournés par la maison Lumière sont tirés de Michelle Aubert, Jean-Claude Seguin (dir.), La Production cinématographique des frères Lumière, Paris, Éditions Mémoire du Cinéma, Bibliothèque du Film, CNC, 1996, p. 168 et 179-187. Cet ouvrage fournit également des informations techniques que nous reproduisons entre crochets.

  • 1 103. Intérieur d’une vacherie
    15 avril-8 juillet 1900, négatif Lumière.

  • 1 123. Danseuses espagnole de la Feria Sevillanos
    15 avril-8 juillet 1900, négatif et 2 positifs Lumière.

  • 1 124. Danseuses espagnole de la Feria Cuadro Flamenco
    15 avril-8 juillet 1900, négatif et positif Lumière.

  • 1 134. Un troupeau suisse
    15 avril-8 juillet 1900, négatif Lumière.

  • 1 152. Inauguration de l’Exposition par M. le président de la République
    14 avril 1900, négatif Lumière et positif Edison.

  • 1 153. Inauguration des Palais
    14 avril 1900, négatif et positif Lumière.

  • 1 154. Le Château d’Eau vu de la Tour Eiffel
    15 avril-12 novembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 155. Vue prise d’une plate-forme mobile, I
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 156. Vue prise d’une plate-forme mobile, II
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 157. Vue prise d’une plate-forme mobile, III
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 158. Vue prise d’une plate-forme mobile, IV
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 159. Vue générale du pont Alexandre III
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 160. Pavillon de la Suède
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 161. Le Vieux Paris : vue prise en bateau, I
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.
    [Travelling latéral de gauche à droite.]

  • 1 162. Le Vieux Paris : vue prise en bateau, II
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.
    [Travelling latéral de gauche à droite.]

  • 1 163. La Rue des Nations, I
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 164. La Rue des Nations, II
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière.

  • 1 165. La Rue des Nations, III
    15 avril-24 mai 1900, négatif Lumière et positif, Edison.

  • 1 166. Le Petit Palais
    15 avril-10 juin 1900, négatif Lumière.

  • 1 167. Vue générale de l’Exposition prise du Trocadéro
    15 avril-12 novembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 168. Le Grand Palais
    15 avril-10 juin 1900, négatif Lumière.

  • 1 169. Les Invalides ; vue prise du pont Alexandre III
    15 avril-10 juin 1900, négatif Lumière.

  • 1 170. Les Jardins du Champ de Mars
    15 avril-8 juillet 1900, négatif Lumière.

  • 1 171. La Tour Eiffel vue du Trocadéro
    15 avril-12 novembre 1900, négatif et positif Lumière.

  • 1 172. Les Escaliers du pont de l’Alma
    15 avril-8 juillet 1900, positif Edison.

  • 1 173. Le Pont de l’Alma
    15 avril-8 juillet 1900, négatif Lumière.

  • 1 174. Plate-forme mobile et train électrique
    15 avril-24 juin 1900, négatif Lumière.

  • 1 175. L’Escalier du Petit Palais
    15 avril-30 septembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 176. La Fête des fleurs, I
    6 septembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 177. La Fête des fleurs, II
    6 septembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 178. La Fête des fleurs, III
    6 septembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 179. L’Arrivée du cortège officiel au banquet des maires
    22 septembre 1900, négatif Lumière.

  • 1 180. L’Arrivée des maires
    22 septembre 1900, négatif Lumière.

Document D. L’Exposition de 1900 vue par Pathé

42Les numéros de catalogues, titres, longueurs et descriptifs des 23 films tournés par la maison Pathé sont tirés de la filmographie de Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, « 1896 à 1906 », Henri Bousquet, 1998, p. 857-858.

Exposition de Paris 1900

Panorama des rives de la Seine pris d’un bateau en marche

  • 431. Rive droite (30 mètres)
    Vieux Paris, pont de l’Alma, Palais des Congrès, Palais de l’Horticulture, Pavillon de la Ville de Paris, etc.

  • 432. Rive gauche (40 mètres)
    Quai des Nations, Pavillons étrangers.

  • 433. Panarama pris du trottoir roulant en marche (30 mètres)
    Partie longeant la Seine (quai d’Orsay) des Invalides au Champ de Mars.

  • 434. Trottoir roulant en marche (20 mètres)
    Vue du fameux trottoir en marche avec personnes montant et descendant.

  • 435. Pavillon de l’Algérie (20 mètres)

  • 436. Pavillon du Maroc (20 mètres)
    Boutiques et marchands marocains.

  • 437. Pavillon de la navigation commerciale (20 mètres)

  • 438. Avenue Nicolas II (25 mètres)
    Grand et Petit Palais.

  • 439. Esplanade des Invalides (20 mètres)

  • 440. Aspect du Champ de Mars (20 mètres)
    Pris du pied de la Tour Eiffel.

  • 441. Autre partie du Champ de Mars (20 mètres)
    Prise du Trocadéro.

  • 442. Pavillon des Mines et Métallurgie (20 mètres)
    Village suisse

  • 443. Une rue du Village suisse (20 mètres)

  • 444. Dans la montagne (20 mètres)

  • 445. Poste fédéral (20 mètres)
    Maison où s’arrêta, le 20 mai 1800, Bonaparte, premier Consul, avant de franchir les Alpes à la tête de l’armée d’Italie.

  • 446. La place du village (20 mètres)

Vues panoramiques circulaires

43Malgré les progrès faits en optique, afin d’obtenir des objectifs à très court foyer susceptibles d’embrasser de grands espaces, on conviendra qu’il était difficile, vu la réduction de l’image, de donner une idée de la splendeur de notre Exposition Universelle de 1900. Toujours désireux de satisfaire nos clients, nous avons établi des Vues Panoramiques circulaires permettant de saisir dans leur ensemble les parties les plus intéressantes et les plus pittoresques. De cette façon, le spectateur voit défiler devant ses yeux tous les monuments, les jardins, les avenues, ainsi que la foule qui circule, absolument comme si, se trouvant placé en un point, il regardait autour de lui.

  • 471. Vue panoramique de l’ensemble de l’Exposition (35 mètres)
    Prise du pont d’Iéna.

  • 472. Vue panoramique du Champ de Mars (35 mètres)
    Prise de dessous la Tour Eiffel.

  • 473. Vue panoramique d’une partie de l’Exposition (35 mètres)
    Prise de la passerelle du Palais des Armées de terre et de mer.

  • 475. Panorama circulaire de la place de la Concorde avec la vue de la porte monumentale de l’Exposition (20 mètres)

  • 476. Panorama circulaire du Palais de l’Electricité et du Château-d’Eau (20 mètres)

  • 477. Panorama circulaire du pont Alexandre III et de l’esplanade des Invalides (35 mètres)

  • 478. Vue panoramique circulaire de l’Exposition, prise du haut des terrasses du Trocadéro (20 mètres)

Haut de page

Notes

1Une feuille de papier pliée en deux (4 pages), avec le titre : « Films pour cinématographes. G. Méliès fabricant. 13, Passage de l’Opéra, 13. – Paris. Vues spéciales de l’Exposition de 1900 » (Corine Faugeron nous a très aimablement communiqué une copie de cette « feuille spéciale »). Une autre « feuille spéciale », également conservée par le musée Gaumont, décrit Jeanne d’Arc ; voir infra, Jacques Malthête, « La Jeanne d’Arc de Georges Méliès ».
2Jean-Jacques Meusy, Paris-Palace ou le temps des anciens cinémas (1894-1918), Afrhc/Cnrs Éditions, 1995, p. 77-98.
3Pour Méliès, la caméra mobile convient, en fait, fort bien aux « vues de plein air », comme il l’écrit dans un texte célèbre paru en 1907 (« Les Vues cinématographiques de M. Georges Méliès », Annuaire général et international de la photographie, Paris, Plon, 1907, p. 362-392) : «[Les vues de plein air] consistent à reproduire en cinématographe les scènes de la vie usuelle : vues prises dans les rues, sur les places publiques, sur mer, au bord des rivières, en bateau, en chemin de fer ; vues panoramiques, cérémonies, défilés, cortèges, etc., etc. » (p. 367). En revanche, dans les « sujets composés », l’action « préparée comme au théâtre » est « jouée par les acteurs devant l’appareil » (p. 369), un appareil qui, chez Méliès, restera délibérément immobile. Rappelons qu’avant l’Exposition de 1900, Méliès a déjà tourné – après d’autres – trois « panoramas », deux sur un bateau (Panorama du Havre, n° 34, 1896 ; Panorama du port de Saint-Hélier, n° 201, 1899) et le troisième sur un train (Panorama pris d’un train en marche, n° 151, 1898, film conservé).
4Jacques Malthête, « La fosse de scène de l’atelier A : quand ? », Bulletin de l’association « Les Amis de Georges Méliès – Cinémathèque Méliès », n° 27, 2e semestre 1995, p. 30-34.
5Jacques Malthête, in Thierry Lefebvre (dir.), 1895, n° 18, « Images du réel. La non-fiction en France (1890-1930) », été 1995, p. 70-83.
6Cette revendication est soutenue par deux fois par Maurice Noverre : « À ce propos, ce fut Méliès qui organisa la première tête tournante de pied d’appareil, avec laquelle il prit nombre de vues panoramiques de l’Exposition de 1900. » (Le Nouvel Art cinématographique, Brest, 2e série, n° 3, juillet 1929, p. 76) ; «L’année 1900 est presque entièrement consacrée à des vues panoramiques de l’Exposition internationale de Paris. Pour cela, Méliès avait organisé un pied tournant de son invention. » (ibid., n° 5, janvier 1930, p. 87). Contentons-nous d’observer que Méliès a été l’un des tout premiers cinématographistes à filmer l’exposition (cf. sa lettre adressée à ses clients, qui est datée du 10 mai 1900), en remarquant la troublante concordance de deux textes, celui de Méliès (document A, entre les n° 255 et 256) et celui de Pathé (document D, entre les n° 446 et 471).
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Malthête, « Les Vues spéciales de l’Exposition de 1900, tournées par Georges Méliès », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 36 | 2002, mis en ligne le 29 septembre 2005, consulté le 01 novembre 2014. URL : http://1895.revues.org/138

Haut de page

Auteur

Jacques Malthête

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page